Quelle est l’importance de la souscription d’un 3e pilier pour la prévoyance sociale?

Dans la vie, anticiper les aléas du futur fait partie des démarches responsables. En Suisse, la prévoyance sociale repose sur un système à trois niveaux, dont le troisième pilier est une composante essentielle. Vous souhaitez comprendre son rôle et pourquoi il est judicieux de l’intégrer dans votre stratégie de prévoyance? Suivez cet article.

Construire une épargne-retraite complémentaire

La retraite est souvent synonyme de baisse de revenu. C’est un fait connu: les prestations fournies par l’Assurance Vieillesse et Survivants (AVS) et la prévoyance professionnelle (le deuxième pilier) sont rarement suffisantes pour maintenir le niveau de vie acquis durant l’activité lucrative. Le troisième pilier permet alors de combler ce déficit en offrant la possibilité de se constituer un capital ou une rente supplémentaire. Ainsi, souscrire au troisième pilier devient une solution proactive pour s’assurer un avenir plus serein.

A lire aussi : Bénéficier des soins gratuits en France

Pour en savoir plus sur l’importance de souscrire au troisième pilier et ses avantages, cliquez sur https://www.assurancerapide.fr/639/pourquoi-faut-il-souscrire-au-3e-pilier/ 

Assurance invalidité et décès: sécuriser ses proches

Il est essentiel de considérer la prévoyance au-delà du seul aspect financier. La souscription au troisième pilier incarne également une démarche de protection personnelle et familiale. Elle offre des garanties en cas d’invalidité et de décès, événements qui peuvent avoir des répercussions économiques profondes pour vous et vos proches.

Cela peut vous intéresser : Comment fonctionne la crypto-monnaie Shiba ?

Avec le troisième pilier, il est possible de bénéficier d’une rente invalidité qui compense la perte de revenu et préserve ainsi votre niveau de vie. L’assurance invalidité incluse peut également couvrir des prestations telles que les indemnités journalières qui garantissent un soutien financier pendant la période d’incapacité de travail.

En cas de décès, le troisième pilier se révèle être un véritable pilier pour vos héritiers. Le capital constitué est alors versé à vos bénéficiaires, leur offrant une sécurité financière dans ces moments difficiles. 

En effet, il est aussi possible d’utiliser les fonds accumulés dans le cadre du troisième pilier pour financer l’acquisition d’un bien immobilier ou rembourser un prêt hypothécaire.

Ce dispositif est particulièrement intéressant pour ceux qui rêvent de posséder leur propre logement. Le montant épargné peut être utilisé pour financer l’apport personnel nécessaire à l’achat d’une résidence principale.

La prévoyance sociale suisse est reconnue pour sa robustesse, mais aussi pour la liberté qu’elle offre à ses citoyens. Le troisième pilier s’inscrit dans cette logique en proposant une grande flexibilité. Vous choisissez le montant des cotisations selon vos capacités et objectifs d’épargne, avec un plafond maximum fixé par la loi.